Le Bourgeon

Le bourgeon représente un individu végétal d'espèce supérieure ou si l'on veut, un cycle tout entier de formation végétale. Avec chaque bourgeon qui se forme, la plante aborde en quelque sorte un nouveau stade de sa vie, elle se régénère, elle concentre ses forces pour les redéployer à nouveau.
La formation du bourgeon est en même temps une interruption de la croissance : la vie de la plante peut se concentrer dans le bourgeon quand les conditions d'une vie réelle font défaut, pour se déployer à nouveau quand celles-ci sont réunies. L'interruption de la croissance en hiver repose là-dessus et le redéploiement du printemps est la nouvelle vie.

Pourquoi les Bourgeons ?

Trois explications se complètent.

La première est strictement fondée sur des données biochimiques.

C'est en effet dans le bourgeon que l'on trouve la principale réserve de méristème des végétaux. Ces méristèmes sont des groupes de cellules embryonnaires indifférenciées du végétal. In vitro, une seule de ces cellules embryonnaires peut reconstituer le végétal dans sa totalité.

CELLULE INDIFFÉRENCIÉE

En biologie, le terme de cellule indifférenciée ou de cellule souche désigne une cellule capable de donner par différenciation des cellules spécialisées. Chacune d'entre-elles contient une grande quantité d'acides nucléiques (information génétique) et renferme également des minéraux, oligo-éléments, vitamines, enzymes, facteurs de croissance divers appelés auxines et les gibbérellines, hormones qui disparaissent dès la formation de la chlorophylle.

L'extraction de l'énergie contenue dans les tissus embryonnaires apporte les informations génétiques du végétal (vertu embryonnaire du méristème) ainsi que les propriétés des différentes parties du végétal (fruit, feuille, fleur, tige, écorce, racine, graine, sève...).

La seconde explication est d'ordre énergétique.

Parce que le bourgeon est situé sur la branche de l'arbre il subit les influences à la fois :

Le bourgeon et la jeune pousse rencontrent les deux forces.

La radicelle ne subit que la force tellurique.

Cette position "carrefour" Terre-Ciel est l'axe de compréhension de son action sur l'homme, lui-même trait d'union entre le Ciel et la Terre (selon la médecine chinoise).

La troisième explication est d'ordre symbolique.

La plante toute entière ne représente qu'un déploiement, une réalisation de ce qui repose virtuellement dans le bourgeon ou la graine. Bourgeon et graine n'ont besoin que des influences extérieures appropriées pour devenir des plantes parfaites. La différence entre le bourgeon et la graine est :

LA GRAINE LE BOURGEON
  • La graine a pour terrain immédiat de développement la terre.
  • La graine est capable de garder longtemps en mémoire l'information.
  • Principe de vie éternelle.
  • Le bourgeon représente un individu végétal d'espèce supérieure ou si l'on veut, un cycle tout entier de formation végétale.
  • Avec chaque bourgeon qui se forme, la plante aborde en quelque sorte un nouveau stade de sa vie, elle se régénère, elle concentre ses forces pour les redéployer à nouveau.

Différence entre Bourgeon et Jeune pousse

Bourgeon
Gemmæ
Jeune pousse
Surculi recents
  • Commence à pousser en automne
  • S'arrête en hiver
  • Se déploie au printemps.
  • Se développe seulement au printemps
  • Se déploie rapidement.

En Phytembryothérapie

Ainsi, l'action spécifique de chaque extrait s'explique, non seulement par la symbolique de l'arbre ou de la plante auquel il appartient, mais encore par les composants biochimiques qu'il contient et enfin par l'action phytothérapique ancestrale qui l'a fait connaître.

Pour une consultation optimale de ce site, il est conseillé d'utiliser un navigateur internet respectant complètement les standards CSS 3
(Firefox 3.5+, Opera 10+, Safari 5+, Chrome 2+...)